TEREA intervient dans la gestion forestière durable de près de 4 millions d’hectares de forêts naturelles ou de plantations forestières, et vient en appui aux secteurs public et privé, proposant expertise, assistance technique, conseil et formation.

De l'amont de la filière jusqu’à l'industrie de première ou seconde transformation, notre équipe pluridisciplinaire permet d'apporter une expertise complète, relative aux aspects techniques de la gestion forestière, à la gestion des problématiques sociales et à la prise en compte des contraintes économiques, avec le souci permanent de proposer un mode de gestion respectueux de l'environnement, pouvant déboucher à terme sur une certification forestière ou environnementale.

Inventaires d'aménagement

L'inventaire d’aménagement est une évaluation statistique désormais pluridisciplinaire, qui permet de quantifier, qualifier et localiser tant les ressources ligneuses et fauniques que les produits forestiers non ligneux et les activités et zones d’utilité anthropiques.

Estimation du potentiel ligneux :

La connaissance du potentiel ligneux permettra au gestionnaire forestier d’adapter sa stratégie d’exploitation et de transformation à '’état de la ressource, afin de trouver l’équilibre entre les prélèvements de bois et les potentialités de renouvellement de la forêt (choix de diamètres minimum d’exploitabilité adaptés par exemple).

Identification de zones d’intérêt écologique :

Les données botaniques et fauniques permettront d’identifier et de localiser des espèces phares, endémiques, menacées d’extinction, ou faisant l’objet d’une protection particulière, afin d’identifier les zones de grande importance pour la conservation de la biodiversité.

Identification des zones d’utilité humaine :

Les relevés d’indices d’activités anthropiques, de lieux sacrés ou d’usage traditionnel, couplés à la distribution des produits forestiers non ligneux utilisés par les populations locales (alimentation, pharmacopée, artisanat…) permettront d’identifier les zones d’importance pour la satisfaction de leurs besoins essentiels et traditionnels, qui seront confirmées, plus tard, par des études socio-économiques approfondies.

L'ensemble de ces données participera à la prise de décisions sur les affectations futures des différentes zones à aménager. Elles permettront de définir et planifier les activités dans les zones de production, d’identifier les zones de conservation et/ou de protection ainsi que les zones d’intérêt communautaire.

TEREA a organisé et supervisé de nombreux inventaires d'aménagement couvrant près de trois millions d'hectares de forêts naturelles. L'expérience acquise, l'importante base de données collectée et le développement en interne d'un logiciel spécifique d'analyse des inventaires d'aménagement font de TEREA une référence dans le domaine en Afrique Centrale.

TEREA propose aussi une formation sur la réalisation des inventaires forestiers d’exploration, d’aménagement et d’exploitation.

Études préparatoires au Plan d'aménagement

La conception d’un Plan d’Aménagement implique la réalisation d’études écologiques et socio-économiques préalables rigoureuses.

Les études dendrométriques

Les études dendrométriques complètent l’inventaire d’aménagement ; elles permettent d’estimer les volumes exploitables et commercialisables à partir des effectifs inventoriés, donnant ainsi une image des potentialités économiques du massif à aménager afin d’adapter l’outil industriel à la ressource.

L’étude socio-économique

Afin d’instaurer un climat de confiance entre l’opérateur, les populations et les travailleurs, le plan d’aménagement doit :

  • garantir les droits et le bien-être des populations vivant à l'intérieur ou en périphérie de la concession,

  • prendre en compte les droits et devoirs des travailleurs et résidents des chantiers forestiers.

Une étude socio-économique, réalisée à travers des enquêtes de terrain et des consultations villageoises, permettra de mieux comprendre l’utilisation des terroirs villageois, faire le bilan des attentes sociales des populations et établir un état des conditions de vie, d’hygiène et de santé et d’accès à l’alimentation et à l’éducation des travailleurs et de leurs ayants-droit.

Les études complémentaires 

La préparation d’un plan d’aménagement peut aussi être complétée par des études adaptées à l’entreprise, en fonction du contexte socio-économique de la zone à aménager. Par exemple, une étude approfondie des populations locales, une étude de marché, l’approfondissement d’un volet agricole… peuvent s’avérer nécessaires à la conception du plan d’aménagement forestier.

L’équipe de TEREA, composée d’ingénieurs forestiers, ingénieurs environnement, ingénieurs bois, sociologues, cartographes, complétée par nos partenaires et experts, permet de réaliser des études de qualité, nécessaires à la préparation d’un plan d’aménagement pragmatique et adapté.

Plan d’Aménagement Durable

Une planification à long terme des opérations forestières

Conçu pour une durée comprise généralement entre 20 et 40 ans, le plan d’aménagement fixe les règles permettant d’atteindre les objectifs sociaux, environnementaux et économiques assignés au massif forestier en conciliant les objectifs parfois divergents de la communauté internationale, des communautés locales, de l’Etat et de l’entreprise.

Il a pour objectif de mettre en place une gestion socialement bénéfique, économiquement viable et écologiquement durable. Une fois validé par l’Administration en charge des forêts, le plan d’aménagement représente un contrat passé entre l’entreprise et l’Administration forestière.

La délimitation des séries d’aménagement

Le plan d’aménagement découpe le massif forestier en « zones d’affectations », encore appelées « séries d’aménagement » :

  • La série de « production », vise un approvisionnement durable et soutenu en bois d’œuvre. Les activités y sont planifiées sur le long terme et des règles d’exploitation visant à minimiser l’impact des activités de production sur le peuplement résiduel y sont fixées,

  • La série de « développement communautaire » comporte les zones actuelles et futures d’habitation, de cultures et de jachères ainsi que les forêts sacrées et interdites d’accès au forestier et les zones de cueillette,

  • Les séries de « conservation »et de« protection » sont destinées à être protégées de toute exploitation. Ces séries sont constituées des milieux sensibles (marécages, forêts de montagnes) ainsi que des milieux « témoins » de la forêt avant exploitation.

Le programme d’actions sociales et environnementales

En matière sociale, le plan d’aménagement fixe les droits et devoirs entre l’exploitant forestier et les populations locales en vue de maintenir une paix sociale durable et un environnement socio-économique favorable.

Certaines règles transversales sont également édictées au travers du plan d’aménagement, telles que la gestion de la chasse, le port des équipements de sécurité, la gestion des employés et leurs ayant-droits (hygiène, éducation, santé…), le traitement des déchets...

TEREA a assisté, avec succès, de nombreuses entreprises forestières dans la préparation de leur plan d’aménagement, dont certaines pionnières dans la gestion durable en Afrique Centrale. Avec près de 4 millions d’hectares de forêts naturelles aménagées en Afrique Centrale, TEREA bénéficie d’une expérience reconnue, permettant d’accompagner les concessionnaires forestiers vers une gestion raisonnée, respectueuse de l’environnement, et de s’engager véritablement vers une gestion durable de leurs activités.

TEREA a également développé des compétences dans l'aménagement des plantations d'Eucalyptus de Pointe-Noire (plus grand massif planté d'Afrique Centrale). La prise en compte des dimensions sociales et écologiques y est en effet extrêmement sensible. TEREA maîtrise ainsi l'ensemble du processus de développement des plantations industrielles, ainsi que l'application des référentiels de certification.

Plan de gestion et mise en œuvre du plan d'aménagement

Élaboration de plan de gestion et plan annuel d’opérations

Le plan de gestion vise à définir et planifier l’exploitation forestière d’une unité de gestion faisant partie du plan d’aménagement durable sur le moyen terme, en général sur cinq ans.

Il définit le volume explitable, le tracé des pistes principales d’exploitation, l’organisation générale des opérations forestières, des mesures sociales et de protection de l’environnement.

Le plan annuel d’opérations affine les règles d’exploitation au niveau des unités annuelles d’exploitation : les Assiettes Annuelles de Coupe (AAC). Il présente les résultats de l’inventaire d’exploitation, qui permet de dénombrer, identifier, marquer et cartographier les arbres exploitables.

La mise en œuvre du plan d’aménagement s’accompagne de mesures d’Exploitation Forestière à Impact Réduit (EFIR), visant à minimiser l’impact des opérations forestières sur l’environnement.

TEREA guide de nombreuses entreprises forestières dans la mise en œuvre de leur plan d’aménagement, développant, avec elles, documents de gestion, procédures opérationnelles, formation, jusqu’à l’accompagnement vers la certification. TEREA bénéficie d’une expertise complète et diversifiée, permettant d’accompagner les concessionnaires forestiers et de s’adapter à leurs spécificités et savoir-faire, leur permettant ainsi de mettre en œuvre concrètement sur le terrain, et de manière efficace, les différents volets de la gestion durable.

Pour en savoir plus sur l’offre de formation pour la planification des opérations forestières : [Lien vers plaquette formation]

Forêts à Hautes Valeurs pour la Conservation

Le concept de Haute Valeur pour la Conservation (HVC) est une formule récente destinée à améliorer l’aménagement du territoire en prenant en compte de manière systématique les composantes écologiques et sociales d’un espace à aménager.

L’identification des HVC s’inscrit dans toute activité d’aménagement du territoire et plus particulièrement dans le cadre des référentiels de certification FSC pour l’exploitation forestière ou RSPO pour les plantations de palmiers à huile. Elle indique entre autres que « les activités d’aménagement dans les Forêts à Haute Valeur pour la Conservation (FHVC) doivent impérativement maintenir ou améliorer les attributs qui caractérisent de telles forêts ».

Les HVC sont ainsi tout d’abord identifiées et analysées et des mesures de conservation pragmatiques sont proposées afin de garantir leur intégrité. L’identification des HVC repose sur l’étude de six grandes valeurs qui se déclinent en valeurs de biodiversité, d’intégration de la zone d’étude au paysage ou à l’écorégion, de maintien de services écologiques ou d’identité culturelle des populations locales.

Au travers notamment d’études socio-économiques, d’inventaires de biodiversité, d’études cartographiques et bibliographiques, la société TEREA travaille à l’étude des Hautes Valeurs pour la Conservation de différents domaines destinés aux plantations industrielles et aux concessions forestières en milieu tropical. TEREA propose ensuite des mesures conservatoires adaptées afin de garantir l’épanouissement des écosystèmes et de prévenir l’érosion culturelle et socio-économique des populations qui en dépendent.

Traçabilité et chaîne de contrôle

Le développement d'une chaîne de contrôle dans une entreprise permet de garantir l’origine des matières premières des produits transformés. Elle se base sur la maîtrise des approvisionnements, le suivi des bois au sein des installations industrielles et la maîtrise de la commercialisation des produits finis ou semi-finis. Elle permet de proposer des produits certifiés sur le marché.

TEREA accompagne les entreprises forestières et industries de transformation dans leur mise à niveau afin de répondre aux exigences des différents référentiels de certification (FSC, certificats de légalité OLB ou TLTV, PAFC, PEFC…). Selon vos approvisionnements, vos marchés et vos méthodes de transformation, TEREA vous conseille sur les choix de systèmes de certification et de suivi des bois à mettre en œuvre, sur vos approvisionnements, ainsi que dans votre communication.

TEREA vous assiste jusqu’aux audits de certification, et renforce sa démarche en organisant des actions de formation et de sensibilisation du personnel, permettant une mise à niveau efficace en vue de l’obtention de la certification.